Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/04/2008

Il filme un vol en direct - Vidéo

99cda0c757bcd04281eefbdd2409bacc.jpgLa scène se déroule au pied d'un immeuble qui jouxte l'institut Cartigny, à Ixelles

IXELLES Depuis des années, Éric se plaint de la nuisance quotidienne engendrée par les élèves de l'institut professionnel Cartigny, place de la Petite Suisse, à Ixelles. Depuis des années, il assiste impuissant au va-et-vient de ces étudiants qui considèrent son entrée d'immeuble comme un dépotoir. Voire comme un urinoir.

Après des remarques aux intéressés et y compris à la direction de l'établissement concerné, Éric a décidé d'installer une caméra de surveillance qui filme l'entrée. "On ne me croyait pas quand je disais que ces élèves traînaient toute la journée. Avec les images, on ne pouvait plus me prendre pour un hurluberlu."

Et voilà comment une caméra s'est retrouvée à filmer ces jeunes et leurs débordements. Bagarre, cigarettes jetées à terre, pipi sur les murs, cannettes par terre, moto sur les trottoirs... Éric a assisté à tout.

Mercredi, pourtant, ce fut une première. "Je travaille de nuit. Lorsque je rentre, j'enclenche la caméra. Elle tourne la journée." C'est la raison pour laquelle Éric a vu la scène compromettante avec quelques heures de retard. "Les jeunes sont sortis de l'école vers 10 h 40. Ils sont restés devant chez moi jusqu'à 11 h 30."

Peu avant, le gros du groupe était parti. Deux jeunes sont restés. On le voit clairement sur la vidéo. Ils discutent. Regardent à gauche et à droite et foncent. Le premier brise la vitre de la voiture stationnée devant chez Éric et prend aussitôt la fuite. Le second prend le relais à cet instant. Il plonge sa main dans la voiture et fouille. Longuement. Il reste dix secondes la main dans l'habitacle. Dix secondes, c'est long pour un voleur qui agit en pleine journée dans une rue animée où de nombreux véhicules passent. Sans doute satisfait de sa prise, il a tourné les talons et a rejoint son complice. Un vol commis en toute impunité.

Le véhicule appartient à un délégué médical venu rendre visite à un médecin qui reçoit dans son cabinet médical situé dans l'immeuble d'Éric.

Sur les images de la caméra, on voit le propriétaire du véhicule qui arrive et constate les faits. "Que voulez-vous que je fasse avec ces images ? Depuis le temps que je passe mon temps à dire que rien ne va ici..."

Du côté de la police, on nous atteste que les images seront exploitées du mieux possible. "Une enquête approfondie sera effectuée. Et nous allons accentuer les patrouilles pédestres dans le quartier."

 

Emmanuelle Praet

© La Dernière Heure 2008

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/204559/il-...

Les commentaires sont fermés.