Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2008

Standard champion !

ca448d9bcbaa0e57bd3e4b5fe5bc641a.jpg25 ans d'attente, pas un de plus. Contre le rival anderlechtois, les Liégeois ont décroché le huitième titre de leur histoire.

SCLESSIN Standard champion ! Ce n'est plus le thème d'une blague ou le sujet d'une vidéo qui fait fureur sur Internet, surtout aux supporters d'Anderlecht... Non, cette fois, après 25 ans d'attente et de désillusions pour les Liégeois, c'est bel et bien la réalité ! Le Standard a décroché le huitième titre de son histoire. Il reste trois journées de championnat (à Charleroi, contre Dender et à Genk) mais c'est d'ores et déjà mathématiquement acquis depuis le succès de ce dimanche. Une victoire forgée à Sclessin (2-0), contre le rival anderlechtois qui plus est !

Ce titre, tant attendu par le club liégeois et ses ardents supporters, est amplement mérité. Les Standardmen ont produit le plus beau football, ont répondu présents à chaque sortie et n'ont pas souvent dû compter sur la chance pour décrocher les lauriers. Les chiffres l'attestent : 21 victoires, 11 partages et pas la moindre défaite en championnat ! Les Liégeois possèdent aussi la deuxième meilleure attaque (55 buts marqués) et la meilleure défense (17 buts encaissés) de notre élite.

Le titre d'un staff, d'un noyau, d'une direction et d'un public !

Michel Preud'homme aura utilisé 22 joueurs pour atteindre son objectif. Les mérites de l'entraîneur liégeois, qui était joueur lors du dernier titre de 1983, sont énormes. Son noyau paraissait étriqué en début de saison. Quantitativement, du moins. Mais son perfectionnisme et son sens tactique lui ont permis de tirer le meilleur de chaque joueur et de compenser les absences de joueurs clés. Le tout en étroite collaboration avec le reste de son staff bien entendu : avec Manu Ferrera, Stan van den Buijs et Jorge Veloso, le staff technique rouche forme, lui aussi, une équipe de choc !

Avec une moyenne d'âge de 24 ans, et un capitaine âgé de 19 ans à peine (Steven Defour a fêté ses 20 ans mardi), on pensait aussi que les Rouches manqueraient d'expérience pour lutter pour le titre. Mais, comme Genk la saison passée, la classe biberon liégeoise a apporté un vent de fraîcheur sur Sclessin. À la différence des Limbourgeois, les jeunes Liégeois n'ont pas craqué dans le sprint final. Malgré leur âge, ils ont affiché une sacrée maturité. Leur talent a fait le reste. Ils ont réussi là où tant des grands joueurs expérimentés ont échoué.

Ce titre est aussi celui de la direction. Malgré la concurrence de clubs plus puissants financièrement, malgré les critiques et les désillusions, sportives Lucien D'Onofrio et les dirigeants rouches ont ramené le Standard au plus haut niveau. La progression a été constante ces dernières années. Jusqu'à renouer avec ce titre tant attendu, donc.

Enfin, ce titre est aussi... le vôtre. Le public de Sclessin (également présent en déplacement !) n'a pas son pareil en Belgique. Voire au delà : ce n'est pas pour rien que Gucci Onyewu a déclaré à son retour de Newcastle que les fans du Standard faisaient plus de bruit que les supporters anglais, pourtant réputés lorsqu'il s'agit de mettre l'ambiance. Les supporters liégeois (façon de parler car ils viennent de partout en Belgique) n'ont jamais baissé les bras, ils ont toujours continué à encourager leurs favoris. Depuis 25 ans. Cette saison aussi, évidemment. Plus d'une fois, Michel Preud'homme a souligné leur importance quand il s'agissait de pousser l'équipe vers la victoire, vers l'exploit. Les fidèles ont finalement été récompensés.

La fête va son plein à Liège. Pour un moment encore ! Tout ce monde rouche peut bien en profiter... Avant de penser à l'avenir, à court terme : la saison prochaine et la Ligue des Champions.

 



David De Myttenaere

© La Dernière Heure 2008

http://www.dhnet.be/sports/football/article/205090/standa...

 

Les commentaires sont fermés.