Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/04/2008

Un boa dans le canal de Willebroek

4ac087a836d883a1b667cde334852f9a.jpgSerpent, tortue, chèvre, voitures, coffres-forts... Les eaux du Port de Bruxelles réservent leur lot de surprises

BRUXELLES Le canal de Willebroek traverse Bruxelles sur 14 kilomètres, mais autant l'avouer tout de suite : l'activité citadine du petit million d'habitants bruxellois se retrouve bel et bien dans ses eaux. Quand ils ne repêchent pas de tristes cadavres, les plongeurs du Port de Bruxelles y font d'étranges découvertes : objets insolites, poissons tropicaux et même... des mammifères.

Un boa constrictor d'environ 1,80 mètre a ainsi été repêché il y a quelques semaines. Mort, le reptile a, semble-t-il, été jeté à l'eau par son propriétaire qui a trouvé là un excellent moyen de se débarrasser du corps de l'animal, devenu encombrant. Était-il mort avant d'avoir été jeté à l'eau ? Mystère. Toujours est-il qu'un boa constrictor ne sait pas nager... Ce qui n'est pas le cas d'un poisson-chat ou d'une tortue de mer, également récemment repêchés, morts eux aussi, dans le canal bruxellois.

Par contre, c'est une chèvre bien vivante, échappée des abattoirs d'Anderlecht, qui a été retrouvée se débattant dans le canal. Sauvée in extremis... par un employé du Port qui a reçu les félicitations de l'organisme de défense des animaux Gaia.

Quant aux objets retrouvés au fond des eaux, il s'agit principalement de voitures et de motos à raison d'une fois par mois... Les fraudes à l'assurance ont bon dos au canal. Six coffres-forts ouverts font aussi partie des trésors dernièrement repêchés par les plongeurs. Ainsi que des bonbonnes de gaz et... des poubelles, déchirées, dont le contenu flotte à la surface de l'eau.

"Ces découvertes posent parfois des problèmes au niveau des écluses, réagit Sylvain Godfroid, porte-parole du Port de Bruxelles. C'est le cas de nombreux bottins téléphoniques jetés dans le canal et qui les bloquent. Des piles entières de prospectus jetés à l'eau par leurs propriétaires, probablement pour ne pas devoir les distribuer, bloquent également nos deux écluses."

À noter enfin que c'est durant les périodes de fête que sont le plus souvent repêchés les corps de personnes décédées.

 


Ludivine Nolf

© La Dernière Heure 2008

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/206139/un-...

Les commentaires sont fermés.