Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/05/2008

Le tennis féminin se met à nu

166f8650925ba1a4df55d8d083201e16.jpgPour des filles comme Harkleroad et Llagostera, c'est un autre prize-money

PARIS Elle a peut-être perdu au premier tour à Paris, mais elle ne sera pour autant pas passée inaperçue... L'Américaine Ashley Harkleroad, 23 ans, a révélé dans la foulée de sa défaite contre Serena Williams, sa fierté d'apparaître nue dans l'édition du mois d'août du magazine Playboy. La blonde de Rossville, en Géorgie, qui pointe au 61e rang mondial et n'a pas encore remporté le moindre titre sur le circuit, a confié avoir accepté l'offre du patron Hugh Hefner alors qu'elle se remettait de l'ablation d'un kyste à un ovaire au début du mois d'avril.

"Je n'étais pas prête à le faire d'emblée, mais j'avoue que c'est quelque chose qui m'excitait, expliqua-t-elle. Je suis très fière de mon corps. Le but était de dévoiler le corps d'une athlète et de montrer qu'il pouvait également être sexy. Ce n'était pas de tout repos, mais il s'agissait d'une chouette expérience. Je me suis bien amusée", ajouta l'Américaine, qui deviendra la première joueuse de tennis à apparaître dans le magazine de charme. "C'était rafraîchissant en regard de la vie sur le circuit. Vous pourrez admirer le résultat et juger vous-même le 13 juillet", sourit-elle, impatiente de l'effet que son effeuillage générera.

Vendre son corps pour de l'argent. Le procédé est, il faut bien l'avouer, vieux comme le monde. Entre-temps, il semble avoir fait des émules dans le milieu du tennis ces derniers temps. Ashley Harkleroad, qui n'a pas encore dépassé le million de dollars de gains sur le circuit, n'est, d'ailleurs, pas la première à avoir accepté ce genre de marché.

Elle a été devancée par une Espagnole, Nuria Llagostera Vives, 82e joueuse mondiale. La petite Majorquine, 28 ans, héroïne de la victoire de son pays en Fed Cup en Chine, a déjà dévoilé ses charmes dans le magazine Interviu , au mois de mai, dans l'espoir de donner un coup de fouet à sa carrière.

Serena épatée

"Je voulais me vendre pour me faire connaître et susciter l'intérêt de diverses sociétés", avoua-t-elle, ne roulant pas carrosse avec ses 775.694 dollars de prize-money amassés depuis le début de sa carrière. "Vous savez, il n'est pas si évident de gagner sa vie sur le circuit en tant que femme. J'ai juste de quoi payer mon appartement à Sabadell, vivre à Barcelone étant trop chic. Je dois même partager mon coach avec huit autres joueuses", ajouta l'Espagnole qui rêve, paraît-il, toutes les nuits d'un triomphe à Roland-Garros. "Maintenant que je suis dans le Top 100, ma situation s'est un peu améliorée, mais j'ai disputé beaucoup de tournois où j'ai perdu de l'argent. Je ne suis pas aussi grande que les joueuses russes, mais j'ai aussi mes charmes, sourit-elle. Et je trouve les photos très jolies..."

Ashley et Nuria semblent, en tout cas, avoir attisé l'intérêt de quelques autres joueuses du circuit. Interrogée sur le sujet, Serena Williams s'est dite épatée par le coup réalisé par sa jeune compatriote. "Je suis surprise qu'elle m'ait battue", sourit l'Américaine, qui s'était également déjà mise à nu, mais de dos uniquement, l'été dernier, dans l'édition du magazine Jane pour lutter contre l'enfance défavorisée. "Je suis très heureuse pour elle. C'est un grand honneur, mais cela demande beaucoup de courage. J'apprécie le magazine. Hugh Hefner est un grand homme d'affaires. Je ne peux toutefois pas dire, à l'heure actuelle, si je serais tentée de l'imiter."

Il est vrai aussi qu'elle n'en a pas spécialement besoin...

 

Serge Fayat

© La Dernière Heure 2008

http://www.dhnet.be/sports/tennis/article/209546/le-tenni...

Les commentaires sont fermés.